• Accueil
  • > Recherche : diane 35 microgrammes

Diane 35 : scandale ou négligence ?

7022013

Le cas de Diane 35 pose la question de l’utilisation des médicaments mais également de la prescription

Diane 35 : scandale ou négligence ? Diane-35-la-boite-930-620_scalewidth_630

Selon la notice, Diane 35 est un « traitement de l’acné chez la femme ».

DIANE 35 microgrammes : ses contre-indications

Ne pas utiliser ce médicament si une femme présente l’une des pathologies décrites ci-dessous.

En cas de survenue pour la première fois de l’une de ces pathologies lors de la prise d’une association estroprogestative, interrompre immédiatement le traitement :

·         thrombose veineuse ou antécédent de thrombose veineuse (thrombose veineuse profonde, embolie pulmonaire) ;

·         thrombose artérielle ou antécédent de thrombose artérielle (par exemple infarctus du myocarde), ou signes précurseurs de thrombose (par exemple : angor et accident ischémique transitoire) ;

·         Accident Vasculaire Cérébral (AVC) ou antécédent d’AVC ;

·         présence d’un facteur de risque sévère ou de plusieurs facteurs de risque de thrombose artérielle :

o        diabète avec complications vasculaires,

o        hypertension artérielle sévère, coronaropathies,

o        dyslipoprotéinémie sévère ;

·         prédisposition héréditaire ou acquise à la thrombose veineuse ou artérielle (résistance à la protéine C activée (APC), déficit en antithrombine III, déficit en protéine C, déficit en protéine S, hyperhomocystéinémie et anticorps anti-phospholipides (anticorps anti-cardiolipine, anticoagulant lupique)) ;

·         pancréatite ou antécédent de pancréatite associée à une hypertriglycéridémie sévère ;

·         affection hépatique sévère ou antécédent d’affection hépatique sévère, en l’absence de normalisation des tests fonctionnels hépatiques ;

·         tumeur hépatique (bénigne ou maligne) évolutive ou ancienne ;

·         tumeur maligne hormono-dépendante connue ou suspectée (exemple: organes génitaux ou seins) ;

·         saignements vaginaux d’origine inconnue ;

·         antécédent de migraine avec signes neurologiques focalisés ;

·         hypersensibilité à l’un des composants actifs ou à l’un des excipients de DIANE 35 microgrammes, comprimé enrobé.

·         En association avec le millepertuis (voir rubrique Interactions avec d’autres médicaments et autres formes d’interactions).

DIANE 35 microgrammes, comprimé enrobé, n’est pas indiqué chez l’homme.

 

 

Dans ces conditions, compte tenu de ces éléments, le médicament est-il en cause ou est-ce plutôt sa prescription par des gynécologues négligents ou complaisants envers les demandes de leurs patientes ?

Un médicament n’est pas un jouet.

La prise d’un médicament est un acte médical plein et entier.







5emeprimaire |
physix |
lesanimauxenvoiededisparition |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | projetfissionu235
| Kkhiron et ses aventures my...
| Dborah.voyance